Ground Crew: Meet Robert McEwing, Interim Director of Aviation | BTV Magazine | Seven Days | Vermont's Independent Voice

Local Guides » BTV Magazine

Ground Crew: Meet Robert McEwing, Interim Director of Aviation

by

comment
Robert McEwing - JORDAN SILVERMAN
  • Jordan Silverman
  • Robert McEwing

Version française

Robert McEwing is a busy man, currently juggling two full-time jobs at the airport. He’s been director of planning and development since 1990, and in January 2011 took the reins as interim director of aviation when his predecessor became Vermont’s Secretary of Transportation. Now 77, McEwing is a local native who graduated from the University of Vermont and “left the day after,” he says. A career that includes 20 years working for the Federal Aviation Administration has taken him to Alaska, Georgia and upstate New York, then back to Vermont “when our oldest child went into sixth grade,” he says. “My wife wanted our children to grow up in Vermont.”

Describe your job as director of planning and development.

It involves developing plans for the future of the airport, including major projects such as the overlay and completion of the major runway, a $23 million project. Also the expansion of the parking garage at the north end, a $12 million project. Then there is the acquisition of land adjacent to the airport that is affected by noise, at $5 million per year, and other improvements to the airfield and infrastructure. We just completed an update of the airport’s master plan, Vision 2030 — you can see it on our website. It’s a road map to help us with future decisions.

Say it’s 2030. What changes have taken place at the Burlington airport?

If growth occurs as predicted, I’d expect to see additional gates for aircraft. I’d anticipate the counter check-ins would occur on the second floor, baggage claim on the first. There will be a new road to the west connecting with the interstate, a second-level road leading to the terminal for departures, and an expansion of the terminal to provide additional services such as food, gift shops and kiosks. Check-ins will probably be done almost 100 percent online. There will also be an expansion of cargo facilities.

What are the responsibilities of the director of aviation?

Overall management of the airport including coordination of airlines and tenants, and promoting air-service development.

Is there a search underway for a permanent, full-time director?

Yes. It will probably take several more months.

What have you learned working two full-time jobs at once?

There aren’t enough hours in the day, and there are many priorities. It’s difficult to get everything done.

I’m assuming you don’t care to continue that crazy schedule?

I didn’t say that, but I don’t particularly care for the long hours. But I’m a workaholic, so I like a lot of projects going on at the same time.

When you’re back to having just one job, what will you do with all your spare time?

Enjoy life. Do some more traveling. Go to Alaska again.

Recontrez Robert McEwing, le directeur par intérim d'aviation

Robert McEwing est un homme occupé, présentement en train d’entretenir deux emplois à temps-plein à l’aéroport. Il est le directeur d’aménagement et de développement depuis 1990, et en janvier 2011, il a pris les rênes en tant que Directeur par intérim d’aviation lorsque son prédécesseur est devenu Ministère de Transport du Vermont. McEwing, qui a 77 ans, est originaire d’ici et a gradué de l’Université du Vermont et « est parti le lendemain, » dit-il. Sa carrière, qui inclut 20 ans à travailler pour l’Administration Fédérale d’Aviation, l’a amené en Alaska, en Georgie et au nord de l’état de New York, pour finalement retourner au Vermont « quand notre aîné est entré en sixième année, » dit-il. « Ma femme voulait que nos enfants grandissent au Vermont. »

Décrivez vôtre emploi en tant que directeur d’aménagement et de développement.

Ça implique développer des plans pour le futur de l’aéroport, incluant des projets majeurs, dont le revêtement et l’achèvement de la piste principale, un projet de $23 million. Aussi, l’expansion du garage de stationnement situé au côté nord de l’aéroport, un projet de $12 million. Ensuite, il a l’acquisition de terrain adacent affecté par le bruit de l’aéroport, ce qui va coûté $5 million par année, en plus d’autres améliorations à l’aérodrome et à l’infrastructure. Nous venons  de compléter une mise à jour du plan majeur, Vision 2030 — vous pouvez le voir sur notre site web. C’est un plan d’action pour nous aider avec nos prochaines décisions.

Disons que nous sommes en 2030. Quels changements se sont produits à l’aéroport de Burlington?

Si la croissance se produit comme prédit, je m’attends à voir des portes additionnelles pour les avions. J’aimerais que le comptoir d’enregistrement se retrouve au deuxième étage, et que la récupération de bagages soit au premier. Il va avoir une nouvelle route à l’ouest qui se relie à l’autoroute, une route surélevée qui mène au terminal de départs, et une expansion du terminal pour fournir des services additionnels tels que des restaurants, des magasins de souvenirs et des kiosques. Les enregistrements vont tous probablement être complétés en ligne. Il va aussi avoir une expansion des entrepôts de fret.

Quelles sont les responsabilités du directeur d’aviation?

La gérance générale de l’aéroport, incluant la coordination des compagnies aériennes et des locataires, et la promotion du développement de services aériens.

Recherchez-vous un directeur permanent à temps plein?

Oui. Ça va sûrement prendre plusieurs mois.

Qu’est-ce que vous avez appris en travaillant deux emplois à temps plein en même temps?

Il n’y a pas assez d’heures dans une journée, et il y a beaucoup de priorités. C’est difficile de tout faire.

J’assume que vous ne désirez pas continuer avec cet horaire de fou?

Je n’ai pas dit ça, mais je ne tiens pas particulièrement aux longues heures. Je suis un bourreau de travail, alors j’aime avoir plusieurs projets en marche en même temps.

Quand vous retournez à avoir simplement un emploi, qu’allez-vous faire avec votre temps libre?

Apprécier la vie. Voyager. Retourner en Alaska.

The original print version of this article was headlined "Ground Crew"

Add a comment

Seven Days moderates comments in order to ensure a civil environment. Please treat the comments section as you would a town meeting, dinner party or classroom discussion. In other words, keep commenting classy! Read our guidelines...

Note: Comments are limited to 300 words.