Follow the Locals: Leunig's Bartender Matt Grant on Embracing Ski Season Like a Vermonter | BTV Magazine | Seven Days | Vermont's Independent Voice

Local Guides » BTV Magazine

Follow the Locals: Leunig's Bartender Matt Grant on Embracing Ski Season Like a Vermonter

by

Matt Grant - OLIVER PARINI
  • Oliver Parini
  • Matt Grant

Version française

You have to be a seriously decent skier to enjoy skiing the lift line. That's the run directly under a ski lift, providing an audience to admire your skill or witness your wipeouts. The stakes are high, but Matt Grant doesn't mind. One of his favorite runs is the Madonna lift line at Smugglers' Notch Resort, a double black diamond touted by the resort as some of the most difficult terrain in the East.

"No matter where you're at in your ski ability, that will still get your heart pounding a little bit," Grant said. "You're on display, right under the lift, too ... It adds a whole other dimension to it."

Grant, 39, may sound like a tried-and-true local, but he's originally from New Jersey. ("I don't know if you want to print that!" he quipped.) He moved to the Burlington area to attend grad school for teaching.

"Then I realized that I'd be neglecting my skiing if I did that," Grant said. "So I put it off for a couple years and stuck with bartending. Here I am, 15 years later, a much better skier than I was when I arrived in Vermont."

Grant has worked behind the bar at Leunig's Bistro & Café for the past 11 years. A Church Street staple since the 1980s, Leunig's offers the cozy feel of a European café at lunch and dinner. New arrivals to Burlington can snap a selfie with a cardboard cutout of Leunig's co-owner Bob Conlon at the Burlington International Airport, post it on Facebook and show the post at the restaurant for a free dessert.

This winter, Grant is looking forward to getting his 2-year-old son up on skis for the first time. BTV got his recommendations for hitting the slopes and more.

Skiing at Stowe Mountain Resort - JEB WALLACE-BRODEUR
  • Jeb Wallace-brodeur
  • Skiing at Stowe Mountain Resort

What's your ideal winter day in Burlington or the surrounding area?
I really enjoy Smugglers' Notch Resort. That is my happy place. I've fallen in love with the people and the terrain, for sure. World-class woods there. I have skied a number of places in the world. The skiing in the back bowls and the woods at Smuggs — there's really nothing like it that I've ever experienced ... Every morning, I put my boots on to ACDC: "It's a Long Way to the Top (If You Wanna Rock 'n' Roll)."

I actually have a pass this year to Stowe Mountain Resort, too. It's my first time ever doing that. But I still have my Smuggs pass, and that's where I'll spend most of my time.

For folks close by, especially for families, Bolton Valley Resort is a really great mountain that gets overlooked. Their uphill policy and backcountry policy are really propelling the backcountry community. I imagine, as my son gets a little older, we might be spending some time there, just because it's closer.

What are your favorite stops along the way to Smuggs?
Oh, I don't know if I want to reveal! The Cupboard Deli [in Jeffersonville], right as you're turning off of Route 15 to Route 108. Their baked goods are out of this world. The s'mores cookies and the peanut butter cup cookies — I can't get enough. I try to bring one home for my wife, and she usually gets half of one by the time I get home.

I've been on the hunt for the perfect breakfast sandwich, and I think Henry Street Deli [in Burlington] does a great job. I actually had one this morning. It's usually Henry Street on the way, and then on the way home I'll stop at the Cupboard.

Outside of Leunig's, who are some of your favorite bartenders in town?
Nadia Womble, at Waterworks, is a champion. She's got talent. She's very good at what she does.

I don't even think it's necessarily the drinks. It certainly is an important part of what you're putting out. But I usually go somewhere for the personality of the bartender. You want a buddy to talk to, somebody to interact with.

When you get a chance to eat out, where are you headed?
I do wind up coming into work [at Leunig's] a lot. I enjoy sitting around, seeing things from the other side of the bar. If we have a special occasion — which is pretty much the only reason we go out these days — we'll wind up at EB Strong's or Trattoria Delia. Those two places have "special occasions" written all over them for us. The bartenders at EB, too — that's a good crew ... Everybody behind the bar is always very gracious and treats us very well.

Any tips for surviving the cold?
Layer accordingly — always important. Kinco gloves, that's the only thing I ski with. They're, like, the $17 gloves from the hardware store. Warm as anything else I've ever worn.

Do, See & Sample

Outdoors & Rec

Food & Drink


Matt Grant - OLIVER PARINI
  • Oliver Parini
  • Matt Grant

Il faut avoir confiance en ses habiletés de skieur pour descendre la piste située juste en dessous de la remontée mécanique. Ou ne pas avoir peur du ridicule en cas de maladresse, sachant que tout un public vous observe! C'est un pensez-y bien, mais Matt Grant s'en moque. L'une de ses pistes préférées, qui se trouve à être sous le télésiège, est la Madonna à la station Smugglers' Notch, une piste « double diamant noir » réputée pour être l'une des plus difficiles dans l'Est.

« Peu importe votre niveau comme skieur, c'est une piste qui donne quelques palpitations, dit-il. Et en plus, vous êtes à la vue de tous, juste en dessous de la remontée mécanique. Cela ajoute une toute autre dimension! »

Matt, qui est âgé de 39 ans, a peut-être l'air d'un gars du coin, mais il est originaire du New Jersey. (« Je ne sais pas si vous devriez écrire ça dans votre article! », rigole-t-il.) Il s'était installé dans la région de Burlington pour faire des études en éducation.

« Mais j'ai réalisé que je négligerais ma pratique du ski si je faisais ça. J'ai donc décidé de mettre ce projet en veilleuse pendant un bout de temps et de travailler comme barman. Et me voici, 15 ans plus tard, bien meilleur skieur que lorsque je suis arrivé au Vermont. »

Cela fait maintenant 11 ans que Matt travaille derrière le bar du Leunig's Bistro & Café. Établi sur Church Street depuis les années 1980, Leunig propose un menu du midi et du soir, dans l'ambiance chaleureuse d'un café européen. Les passagers qui arrivent à Burlington peuvent prendre un selfie avec l'effigie en carton du copropriétaire de Leunig, Bob Conlon, à l'Aéroport international de Burlington, le publier sur Facebook et montrer la publication au restaurant pour obtenir un dessert gratuit.

Cet hiver, Matt a hâte de montrer à son fils de 2 ans comment faire du ski pour la première fois. BTV lui a demandé ses recommandations en ce qui concerne le ski et d'autres sujets.

Skiing at Stowe Mountain Resort - JEB WALLACE-BRODEUR
  • Jeb Wallace-brodeur
  • Skiing at Stowe Mountain Resort

À quoi ressemble votre journée d'hiver idéale à Burlington ou dans les environs?
J'aime beaucoup la station Smugglers' Notch. Je m'y sens bien. Je suis tombé amoureux des gens et du terrain, ça c'est sûr. Les boisés sont vraiment exceptionnels ici. Et j'ai fait du ski un peu partout dans le monde. Skier dans les « back bowls » et les boisés de Smuggs, c'est une expérience absolument unique. Chaque matin, j'enfile mes bottes en écoutant du ACDC : « It's a Long Way to the Top (If You Wanna Rock 'n' Roll) ».

Cette année, pour la première fois, j'ai également un passeport-saison à Stowe. Mais j'ai toujours mon abonnement à Smuggs, et c'est là que je passerai le plus clair de mon temps.

Pour les habitants du coin, et particulièrement les familles, le Bolton Valley Resort est une magnifique montagne qu'on néglige souvent. Sa politique de montée à ski et de ski de randonnée est vraiment excellente. J'irai certainement y passer du temps avec mon fils, car c'est plus proche de la maison.

Quels sont vos arrêts préférés sur la route menant à Smuggs?
Je ne sais pas si je veux révéler mes secrets! Il y a le Cupboard Deli [à Jeffersonville], juste à l'embranchement de la Route 15 et de la Route 108. Ses produits de boulangerie sont à tomber par terre. Les biscuits-sandwichs à la guimauve et ceux au beurre d'arachides, c'est bien simple, j'en raffole. Quand j'en rapporte un à la maison pour ma femme, elle a de la chance s'il en reste la moitié à mon arrivée!

J'ai longtemps cherché le parfait sandwich-déjeuner, et je pense avoir trouvé le bon candidat chez Henry Street Deli [à Burlington]. J'en ai d'ailleurs savouré un ce matin. Habituellement, je passe par Henry Street à l'aller et chez Cupboard au retour.

En dehors de Leunig, quels sont vos barmans préférés en ville?
Nadia Womble, chez Waterworks, est formidable. Elle a beaucoup de talent. Elle fait vraiment des merveilles.

Et je ne parle pas nécessairement des boissons, même si le résultat est tout de même très important. La personnalité du barman compte pour beaucoup. On aime que la personne soit sympathique, qu'on puisse bavarder avec elle.

Quand vous sortez pour manger, où allez-vous généralement?
Je me retrouve souvent à manger sur mon lieu de travail [au Leunig]. J'aime bien m'asseoir et voir les choses de l'autre côté du bar. S'il y a une occasion spéciale – et c'est à peu près la seule raison de me faire sortir ces temps-ci –, nous allons à EB Strong ou à la Trattoria Delia. Pour souligner un événement, il n'y a vraiment rien de mieux. Les barmans du EB sont vraiment bons aussi. Tout le monde derrière le bar est toujours super gentil et nous traite merveilleusement.

Des conseils pour survivre au froid?
Il est toujours important de mettre plusieurs couches de vêtements. Quand je fais du ski, je ne jure que par les gants Kinco. Ils coûtent environ 17 $ à la quincaillerie. Et ils sont vraiment très chauds.

Do, See & Sample

Outdoors & Rec

Food & Drink

The original print version of this article was headlined "| Leunig's bartender Matt Grant on embracing ski season like a Vermonter | Matt Grant, barman chez Leunig, explique comment profiter de la saison de ski comme un Vermontois"